Le centre de vaccination de Saint-Mars-la-Brière a ouvert ses portes depuis le lundi 19 avril. Ce centre de proximité fait partie des 18 centres du département et rayonne sur le territoire de la Communauté de Communes du Gesnois Bilurien

14 médecins, 52 infirmiers et infirmières ainsi que de nombreux bénévoles travaillent activement sur le centre. Néanmoins, il est toujours recherché des bénévoles supplémentaires pour faire face à l’accroissement de l’activité prévue dans les prochains jours. En effet, pour le moment, le centre n’est ouvert que le matin mais les capacités de vaccination vont doubler à partir du lundi 29 avril. Le Centre sera donc ouvert toute la journée.

Une visite officielle a eu lieu, ce jeudi 22 avril, en présence de Patrick Dallennes, Préfet de la Sarthe, Stéphane Le Foll, président du Pôle Métropolitain, Isabelle Lemeunier, Conseillère Départementale, André Pigné, Président de la Communauté de Communes Le Gesnois Bilurien, Patrice Vernhettes, maire de Saint Mars-la-Brière, ainsi que des maires et élus du territoire.

Prise de rendez-vous sur Doctolib ou au 07-84-58-42-06. Réservés au +75 ans pour le moment.

Réaction de Patrice Vernhettes, Maire de Saint-Mars-la-Brière : « Ça n’a pas été une mince affaire que de mettre en place ce centre surtout quand plusieurs élus sont touchés par cette maladie. Je remercie mon adjointe Madame Château qui a porté ce projet. Je remercie aussi mes collègues maires, le Président de notre Communauté de Communes, les professionnels de santé, notre pharmacie. Ce centre prouve le dynamisme de notre territoire. Il y a eu un fort élan de solidarité… »

Réaction de André Pigné, Président de la Communauté de Communes Le Gesnois Bilurien, maire d’Ardenay-sur-Mérize : « Avoir un centre sur notre territoire, c’est une réflexion que l’on a depuis décembre 2020. Grâce à l’initiative du Président-Maire du Pôle Métropolitain, on a pu organiser tout cela. 5 communes se sont portées candidates au début et c’est Saint-Mars qui a été retenue. Je dois souligner une mobilisation importante, un élan de solidarité et une mutualisation des moyens intercommunaux. En 48h on avait les effectifs des +75 ans par commune. Je remercie tous les élus pour leur participation et leur implication. On peut estimer qu’environ 3 000 personnes ont déjà pu être vaccinées sur notre territoire… »